Eglise de Fauroux, St Cyprien

L’église actuelle se situe en haut du village. L’église primitive se trouvait en dehors du village au bord de la rivière. Elle formait avec celle de St Romain un riche prieuré.

Eglise St Romain

Rebâtie au XVe siècle, le mur clocher a été reconstruit au XIXe. On peut y voir une mosaïque gallo-romaine encastrée dans le pavé du cœur. L’église surplombe le petit hameau de St Romain. Récemment restaurée, elle l’illumine de sa blancheur, et le promeneur ne manquera pas de s’arrêter à l’ombre de ses marronniers.

 

Carte Archéologique Communale de Fauroux

(Canton de Bourg-de-Visa) 82190

L’origine du territoire de Fauroux remonte haut dans le temps. Dès l’époque antique ce territoire a été occupé.
Des vestiges archéologiques gallo-romains ont été reconnus dans le vallon de la Séoune.
Au lieu-dit “Saint-Romain” (OOl)*, une villa gallo-romaine a été découverte.
Au chœur de l’église Saint-Romain (002)*, une mosaïque gallo-romaine est en réemploi ; elle a été vraisemblablement trouvée au lieu-dit “Sas-de-Marty” (003)*.
Toutefois, ces données archéologiques s’avèrent encore insuffisantes pour nous donner une image complète de l’implantation de la civilisation romaine dans la commune de Fauroux. Seules de nouvelles trouvailles viendront enrichir nos connaissances et montrer que le territoire communal renferme encore de nombreux autres vestiges archéologiques. Aussi serait-il souhaitable que toute personne témoin de découvertes fortuites puisse porter les gisements à la connaissance de la mairie qui les signalera, dans les meilleurs délais, à la Direction des Antiquités Historiques de Midi-Pyrénées. A cet égard, vous pouvez vous appuyer sur la loi pour assurer la protection de votre patrimoine archéologique local.
En ce qui concerne les périodes médiévale et moderne, nous ne disposons à ce jour que de rares témoignages. Fauroux dépendait au Moyen-Age du comté de Brassac. L’église Saint-Romain de Séoune date des XVe et XIXe siècles (004)*.
Le château de Lacoste est un édifice des XVIIe et XVIIIe siècles (005)*.
La maison bourgeoise à la Sètgue fut érigée au XVIIe s et remaniée au XVIIIe s. (006)*.
L’église Saint-Cyprien de Fauroux date du XIXe s ; c’est un édifice de style néo-gothique (007)*.
D’autres édifices ont pu exister sur le territoire communal mais ils ont disparu depuis longtemps. Les guerres de religion, la Révolution, la dépopulation, l’indifférence sont les principales causes de leur destruction. Seules de nouvelles trouvailles viendront révéler leur existence.
Au terme de ce court inventaire archéologique, il convient de préciser que la sauvegarde du patrimoine culturel local est le devoir de chacun. Il serait souhaitable qu’une attention spéciale soit portée aux vestiges archéologiques des différentes périodes historiques. A cet effet, pour faire avancer l’histoire de Fauroux, les découvertes anciennes faites par des particuliers devraient être signalées à la mairie afin qu’elles puissent être montrées et étudiées par les archéologues.
Le concours de tous au recensement et à la protection des vestiges archéologiques permettra de mieux connaître l’histoire de Fauroux et de transmettre aux générations futures les vestiges les plus remarquables de son passé.
Le numéro du site archéologique vous renvoie à sa localisation sur la carte qui accompagne cette notice. La situation du site peut être, pour diverses raisons, approximative ou précise.